Le Très Haut Débit

LA FIBRE OPTIQUE À L’ABONNÉ SUR LE PÉRIMÈTRE DE LA COBAS

L’ambition de la COBAS est de devenir une agglomération innovante, attractive et à la pointe de la technologie.

Le développement numérique est donc un axe stratégique primordial pour l’avenir de notre territoire et le très haut débit offre des capacités d’accès à internet bien supérieures à celles de l’ADSL, une meilleure qualité de services et une rapidité d’échange d’informations.

Le très haut débit devient l’outil indispensable pour l’avenir et le développement économique de notre territoire.

Sous la houlette du Syndicat Mixte Gironde Numérique dont fait partie la COBAS, opérationnelle depuis février 2011, la dorsale ou « autoroute numérique » traverse désormais l’agglomération sur plus de 100 km. Ce déploiement maximal a permis de structurer et d’aménager durablement notre territoire. Ainsi tous les sites publics, économiques, touristiques, d’intérêt général ont la possibilité d’être raccordés à ce jour.

Forte de cette réalisation et pour limiter les zones grises, la COBAS a décidé d’agir en faveur des usagers en proposant sur le territoire la mise en place de 12 Nœuds de Raccordement de Montée En Débit : NRA MED. 5 d’entre eux sont déjà en fonctionnement et les 7 autres seront opérationnels d’ici la fin de l’année 2017. Ces NRA MED permettent d’augmenter la puissance en haut débit pour les particuliers.

Le besoin des usagers, du milieu économique et des différents acteurs grandissant et dans un souci d’équité territoriale, la COBAS s’est engagée aux côtes du Syndicat Gironde Numérique dans la réflexion et la mise en place du déploiement de la fibre optique à l’abonné: FTTH, Fiber to The Home.

Ce projet très ambitieux souhaité par la collectivité s’inscrit dans le Schéma Directeur Territorial de l’Aménagement Numérique (SDTAN) de la Gironde conduit et réalisé par Gironde Numérique.

Ce schéma fait suite à un diagnostic des infrastructures et services télécoms disponibles sur l’ensemble du territoire girondin afin de dresser un état des lieux précis de la situation du département.

Cependant, les opérateurs de télécommunication ont commencé le déploiement des réseaux fibre optique à l’abonné sur les communes de la Métropole de Bordeaux car ces communes font partie des zones d’initiative privée. Hors Métropole de Bordeaux, seule la ville de Libourne est concernée par un déploiement par initiative privée.

Personne à un poste de travail

DÉPLOIEMENT

En dehors des zones d’initiative privée, le déploiement des réseaux Très Haut Débit relève des collectivités territoriales et l’objectif « Initiative Très Haut Débit » fixé pour 2027 est la couverture de 55,4 % de la population hors Bordeaux Métropole en FttH. Cet objectif se décline comme suit :

– Une tranche ferme à 5 ans

– un objectif de couverture de fibre optique à l’abonné (FttH) de la zone publique : 40 % des locaux résidentiels et professionnels soit 164 000 prises FttH

– un objectif de montée en débit cuivre (FttN) pour 38 500 foyers :

– 92,1 % des foyers éligibles à plus de 8Mb/s

– 79,1 % des foyers éligibles au Très Haut Débit

– planning estimatif: 2017-2022

– une tranche conditionnelle à 10 ans

– un objectif de couverture de fibre optique à l’abonné (FttH) de la zone publique : 55,4 % des locaux résidentiels et professionnels soit 230 000 prises FttH

Forte d’avoir anticipée l’arrivée de la fibre optique et de sa volonté d’aménager durablement le territoire, la COBAS souhaite s’engager significativement dans ce projet sans précédent d’aménagement d’avenir de déploiement du FTTH.

Afin de garantir aux habitants un accès rapide et optimale à la fibre optique, le projet de déploiement souhaité pas la COBAS s’étalerait sur 10 ans. Deux phases sont nécessaires  avec un effort substantiel sur les 5 premières années de 2017 à 2022 qui permettrait d’installer 40 640 prises FttH soit 82,4 % de couverture du territoire

De 2022 à 2027, une seconde phase représentant 7242 prises FttH supplémentaires seraient installées afin d’atteindre la couverture souhaitée soit 97,1%

Ainsi grâce aux aménagements réalisés : 100  km de dorsale, 12 NRA MED et un total de 47 882 prises de FTTH installés, la COBAS deviendra un véritable territoire d’avenir pour nos populations leur permettant de naviguer, de télécharger et d’obtenir très rapidement toutes les données ou informations souhaitées allant de 100 Mb/s à 1 Gb/s.

C’est également une grande avancée en matière de dynamisme économique car la COBAS pourra permettre ainsi à nos entreprises existantes d’être encore plus performantes et faciliter l’implantation de toutes celles qui souhaiteraient investir.

MISE EN OEUVRE

La mise en œuvre d’un tel programme est estimée à 50 447 470 € net public. La participation financière de la Communauté d’agglomération du Bassin d’Arcachon Sud, en investissement, après prise en compte des co-financements publics (Fonds Solidarités Numérique, FEDER…) et des recettes prévisionnelles, est répartie comme suit :

  • tranche ferme 2017/2022 : 41 660 287 € net public soit un montant plafond de  12 775 550 € à la charge de la Communauté d’agglomération avec un décaissement prévisionnel sur deux ans en 2017 et 2018.
  • tranche conditionnelle 2022/2027 : 8 787 183 €  net public soit un montant plafond 1 810 500 € à la charge de la Communauté d’agglomération. Cette dernière tranche pourra être modifiée en fonction de l’évolution du marché de la fibre optique et des demandes des usagers. Cette tranche donnera lieu à une confirmation de la collectivité avant son déclenchement.

Les participations maximales  de la COBAS mentionnées ci-dessus en tranches « ferme et conditionnelle » seront amenées à être modifiées en fonction des négociations engagées.

Le programme sera subordonné aux financements réellement disponibles et à leur faisabilité technique.

Le périmètre exact de la couverture et la participation de la Communauté d’agglomération du Bassin Sud pour la réalisation des actions envisagées seront arrêtés définitivement avec le résultat de l’appel à concurrence et après examen de la collectivité.