portrait-marie-helene-des-esgaulx-agglo-cobas« La COBAS s’est engagée depuis 2009 en partenariat avec le Syndicat Mixte Gironde Numérique à la préparation de l’arrivée de la fibre optique sur la COBAS.

C’est pourquoi une dorsale de plus de 100 km a été réalisée permettant ainsi de structurer le territoire et de le préparer à l’arrivée de la fibre à l’abonné. Cette épine dorsale numérique reliant tous les points stratégiques des 4 communes : zones d’activités, espaces publics majeurs, points économiques essentiels a permis aux entreprises de pouvoir déjà bénéficier de la fibre optique, si elles se sont abonnées.

L’Agglo, soucieuse d’apporter à ses habitants un service adapté, a examiné d’une part sa couverture ADSL et d’autre part les zones mal desservies en débit. Au regard de ces différents constats, la COBAS a décidé de mettre en place des Nœuds de Raccordement de Montée en Débit (NRA MED) permettant une montée en débit similaire à la fibre optique.

12 NRA MED ont été approuvés par la Collectivité :

– 5 sont en fonctionnement
– 3 sont en cours d’installation
– 4 autres fonctionneront en 2017

Parallèlement à ces aménagements, la COBAS poursuit ses efforts pour être un territoire compétitif, réceptif aux demandes de ces usagers mais également, des entreprises et des voyageurs séjournant sur le territoire. C’est pourquoi, en plus des installations existantes, un ambitieux programme de déploiement de la fibre optique à l’abonné va être porté par la COBAS avec comme enjeux majeurs de :

– Gagner du temps : plus de débit en téléchargement mais aussi en envoi des données (jusqu’à 100 Mbit/s contre 2 à 10Mbit/s pour l’ADSL aujourd’hui).
– Réduire la fracture numérique.

Le programme retenu par la Collectivité prévoit un déploiement en 2 temps :

– de 2017 à 2022 permettant de couvrir 40 640 foyers
– et de 2022 à 2027 pour 7 242 foyers supplémentaires seront raccordés
soit un total de 47 882 locaux.

C’est un investissement sans commune mesure pour la COBAS qui investit 15 millions d’euros. Objectifs : la compétitivité territoriale, l’aménagement et le développement économique local. A mes yeux, ce chantier s’apparente à celui de la mise en place de l’électrification de la France. C’est une avancée capitale pour notre Sud Bassin. »

Marie-Hélène DES ESGAULX, Président de la COBAS