portrait-marie-helene-des-esgaulx-agglo-cobas« La COBAS s’est engagée depuis 2009 en partenariat avec le Syndicat Mixte Gironde Numérique à la préparation de l’arrivée de la fibre optique sur la COBAS.

C’est pourquoi une dorsale de plus de 100 km a été réalisée permettant ainsi de structurer le territoire et de le préparer à l’arrivée de la fibre à l’abonné. Cette épine dorsale numérique reliant tous les points stratégiques des 4 communes : zones d’activités, espaces publics majeurs, points économiques essentiels a permis aux entreprises de pouvoir déjà bénéficier de la fibre optique, si elles se sont abonnées.

L’Agglo, soucieuse d’apporter à ses habitants un service adapté, a examiné d’une part sa couverture ADSL et d’autre part les zones mal desservies en débit. Au regard de ces différents constats, la COBAS a décidé de mettre en place des Nœuds de Raccordement de Montée en Débit (NRA MED) permettant une montée en débit similaire à la fibre optique.

12 NRA MED ont été approuvés par la Collectivité . Ils ont été mis en fonctionnement de façon successive et sont tous opérationnels depuis le mois de mai 2017.

Parallèlement à ces aménagements, la COBAS poursuit ses efforts pour être un territoire compétitif, réceptif aux demandes de ses usagers mais également, des entreprises et des voyageurs séjournant sur le territoire. C’est pourquoi, en plus des installations existantes, un ambitieux programme de déploiement de la fibre optique à l’abonné est porté par la COBAS avec comme enjeux majeurs de :

  • Gagner du temps : plus de débit en téléchargement mais aussi en envoi des données (jusqu’à 100 Mbit/s contre 2 à 10Mbit/s pour l’ADSL aujourd’hui).
  • Réduire la fracture numérique.
  • Avoir des entreprises plus compétitives

Aujourd’hui, être raccordé à la fibre, c’est indispensable. C’est pour cela que lorsque nous avons compris que les opérateurs privés ne voulaient pas venir sur le Bassin d’Arcachon, nous avons pris les choses en main pour apporter une réponse publique à cette problématique. Car en la matière, il ne s’agit pas de se demander pendant des années qui va faire; il faut faire.

Aujourd’hui, nous avons plusieurs bonnes nouvelles : les travaux ont démarré et les premiers foyers viennent d’être raccordés à Arcachon. Autres bonnes nouvelles : les travaux ne dureront que 6 ans et l’ensemble des foyers pourra être fibré, y compris les habitations isolées. Enfin, au niveau financier, la participation de la COBAS ne s’élèvera qu’à 3 568 302 €.

C’est une énorme avancée. Nous pensions que ce ne serait pas possible… mais si ! Cela signifie qu’à fin 2023, plus de 49 487 prises FTTH (Fiber To The Home) seront mises en place pour une couverture du territoire équivalente à 100 %.
Jeudi 24 janvier, nous avons d’ailleurs signé la « Convention de participation financière Gironde Haut Méga » dans le cadre du déploiement de la fibre optique à l’abonné sur le Sud Bassin, porté par le Conseil Départemental de la Gironde et Gironde Numérique.

La fibre, c’est une avancée capitale et essentielle pour notre Sud-Bassin, en particulier pour le développement économique et pour le dynamisme du territoire. Avoir un territoire fibré, c’est un argument très fort pour séduire les chefs d’entreprise et leur donner envie de s’installer sur le territoire.

A mes yeux, ce chantier s’apparente à celui de la mise en place de l’électrification de la France.

Un territoire d’avenir est un territoire entièrement fibré ! »

 

Marie-Hélène DES ESGAULX, Président de la COBAS